La trésorerie d’une entreprise et son suivi sont des choses importantes au niveau d’une entreprise notamment pour assurer sa pérennité. Dans cette optique, il est important de pouvoir comprendre et anticiper ces besoins de financement. De nombreuses solutions permettent de couvrir ces derniers. Voici comment financer les besoins de trésorerie de votre entreprise.

Les solutions de financement

Lorsque la trésorerie d’une entreprise se retrouve en dessous du besoin en fonds de roulement, il est important d’injecter des fonds dans l’entreprise. Afin de faire face à ce besoin de trésorerie, il existe de nombreuses astuces et options de financement vers lesquelles les entreprises peuvent se tourner.

Le crédit bancaire

Technique de financement connue par tous les chefs d’entreprise, le crédit bancaire permet aux entreprises d’obtenir un prêt. Ce dernier se fait avec un taux d’intérêt élevé qui devra être payé en plus de l’emprunt. Pour finir, vous devrez mettre en place une négociation avec un banquier. Celle-ci déterminera si l’entreprise est éligible au prêt et si elle pourra également le rembourser.

Un escompte commercial

Apprécié par de nombreux chefs d’entreprise, l’escompte commercial va permettre d’améliorer radicalement le besoin en fonds de roulement. Cette méthode consiste tout simplement à proposer une réduction au client et cela en échange de son paiement comptant. C’est une procédure simple, sans démarche administrative et qui peut être proposé à tout moment.

La facilité de caisse

Similaire au découvert autorisé, la facilité de caisse est une opération qui permet au compte d’une entreprise d’être en situation de débit. Par contre, ce n’est possible que sur une courte durée allant de 15 à 30 jours. Cette technique permet à l’entreprise de gérer et de remettre en ordre ses besoins de trésoreries dans l’attente des paiements provenant des clients.

Le leasing

Pour finir, il y a le leasing qui est une location dite longue durée qui permet aux entreprises aux besoins de trésorerie élevés, de payer une redevance mensuelle. Cette formule leur permet d’éviter les grosses sorties d’argent et donc de mettre à mal leur trésorerie.

Chacun de ces dispositifs permet à une entreprise de financer son besoin de trésorerie. En revanche, il est important de choisir la méthode en fonction de l’entreprise et de ses besoins.

Les critères des banques

Lorsque vous devez financer vos besoins de trésorerie et que vous vous tournez vers les banques, il faut être préparé. En effet, ces dernières s’assurent non seulement de votre fiabilité mais également de votre capacité à rembourser vos prêts. Ainsi, elles vont être attentives à la forme et au fond de votre dossier. Lors de votre entretien veillez à avoir une maîtrise totale de votre sujet et à avoir un dossier optimal. Pensez également à vous munir de votre plan financier, d’un plan d’amortissement, d’un business plan. N’hésitez pas à garder tous les arguments possibles pour la négociation.

Comment mettre toutes les chances de son côté ?

Bien que tout le monde puisse prétendre à un financement, il faut noter que la plupart des demandes sont rejetées par les banques. Pour éviter que cela ne vous arrive, il existe quelques conseils simples pour mettre les choses de votre côté.

Se préparer pour les négociations

La préparation est l’étape indispensable et essentielle pour tout financement. N’hésitez pas à faire des simulations pour étudier toutes vos possibilités. Jouez également sur la durée du contrat et votre capital. Cela vous permettra de rassurer les banques. Préparez votre négociation avec un dossier solide puis des éléments fiables et convaincants.

Travailler votre profil

Les banques ont tendance à observer le profil d’un demandeur pour lui accorder un financement. Dans cette optique, plus vous aurez un revenu important et stable, plus vous réussirez à convaincre les banquiers. Pensez donc à proposer un apport personnel qui augmentera toutes vos chances. Il vous permettra de négocier un bien meilleur taux de crédit à la consommation.

Pour finir, choisissez de proposer des garanties fiables en matière de remboursement. Optez par exemple pour les cautions ou encore les hypothèques. Ces solutions vont augmenter à coup sûr votre solvabilité.

A lire également :