Dans le domaine des finances et des entreprises, l’affacturage est une technique de plus en plus courante. Elle permet aux entreprises de confier la gestion de leur compte client à une entreprise extérieure spécialisée dans le recouvrement et le règlement des contentieux. Cette technique permet d’obtenir un financement anticipé et sous-traité par l’affactureur. Voici l’essentiel à connaître sur l’affacturage.

Affacturage : pourquoi faire recours à cette technique ?

Bien que considéré comme technique de dernier recours par les entreprises, l’affacturage est de plus en plus utilisé ses dernières années. Elle est perçue aujourd’hui comme un procédé souple d’accès au financement et d’externalisation des tâches administrative. Son mode de fonctionnement est aussi assez simple. Vous soumettez vos factures de créance à la société d’affacturage et vous avez accès à un financement dans les 24 heures.

À qui s’adresse l’affacturage et comment en bénéficier ?

L’affacturage est un outil disponible pour toutes les sortes d’entreprises, que ce soit des commerçants, des artisans ou des entreprises de profession libérale. Toutes les entreprises peuvent avoir accès au service d’affacturage, il suffit de solliciter les services d’une institution d’affacturage spécialisé et de signer avec cette dernière un contrat. Le contrat d’affacturage est une formalité entre l’entreprise affactureur et l’affacturer. Il fixe le cadre de mobilisation de créance, c’est-à-dire le contexte dans lequel l’affacturer cède ses factures à l’affactureur. Dès signature de ce contrat, l’affacturer peut bénéficier des services de l’affactureur.

Toutefois, pour éviter tout problème, l’affactureur (factor) établit un fond parallèle en retenant en partie les premières factures qui lui sont confiées. Le volume de ce fonds de garantie est déterminé par une estimation des risques de litige, des avoirs et des impayés. Le contenu de ce fonds de garantie est restitué à l’affacturer en cas de rupture de contrat.

Affacturage : quels sont les avantages et inconvénients ?

Signer un contrat d’affacturage est une décision qui offre de nombreux avantages à l’entreprise, mais elle entraîne aussi certains inconvénients. Ce n’est donc pas une décision à prendre à la légère.

Les avantages

Le contrat d’affacturation permet à l’entreprise de disposer d’un outil de financement efficace. Elle permet à l’entreprise d’optimiser son cycle client en lui assurant un paiement de ses factures. Le cycle client peut alors être redynamisé jusqu’à plus de 85 %, ce qui permet à l’entreprise d’avoir à disposition les fonds nécessaires pour le bon déroulement de ses activités. Ce type de contrat permet aussi aux entreprises d’avoir accès à des financements rapides et à une disponibilité immédiate des fonds en trésorerie. Ceci permet de redynamiser le cycle d’exploitation des entreprises affacturer.

En outre, les sociétés d’affacturage possèdent souvent une bonne maîtrise du monde des finances. Ils possèdent aussi des ressources humaines assez importantes et qualifiées en matière de gestion financière et administrative. Les entreprises peuvent donc s’en servir pour déléguer leur tâche administrative et mieux se concentrer sur leur production.

Les points faibles

Même si l’affacturage est une opportunité pour les entreprises, elle peut parfois avoir des effets négatifs. En effet, le fait de déléguer la gestion des relations client à une entreprise extérieure pourrait influencer négativement ces relations. Les sociétés d’affacturage ont un mode de communication assez formelle. Ainsi, ils n’auront peut-être pas le tact nécessaire pour parler à des clients et être à l’écoute de leurs besoins. Ceci risque de déshumaniser les échanges avec les clients. Heureusement, vous pouvez éviter ce genre de désagréments en assurant par vous-même vos relations avec les clients. Ceci vous permettra aussi de garantir une certaine confidentialité.

Le coût élevé d’un contrat d’affacturage peut aussi poser un problème. En considérant ce que cela coûte, il est très clair que l’affacturage n’est pas une option réservée à toutes les entreprises. Cependant, il n’y a pas de raison de s’en priver si l’entreprise peut supporter le coût. En plus, le retour sur investissement est garanti dès qu’on fait appel à des professionnels.

Les autres solutions de financement